Deux diamants et une seule vente…

Nous vous l’annoncions le mois dernier, lundi a eu lieu la vente Magnificent Jewels and Jadeite de Sotheby’s. À cette occasion étaient présentées deux pierres singulières: Premier Blue et son grand frère de 118,28 carats, provisoirement baptisé Diamant ovale magnifique.

Le premier, un diamant bleu vif de 7,59 carats n’a étonnament pas trouvé preneur, les enchères n’atteignant pas le prix de réserve fixé à 19 millions de dollars . On constate pourtant, depuis quelques temps, un véritable engouement des collectionneurs pour les diamants de couleur. Patientons un peu et gageons que nous le reverrons très prochainement.

wx13092401
Le second fait dorénavant partie des cinq diamants blancs de plus de 100 carats qui ont enflammé les salles de ventes avec The Star of the Season (100.10 carats), The Star of Happiness (100.36 carats), le Winston Legacy (101.73 carats) et The Mouawad Splendour (101.84 carats).

 

On s’attendait à ce que le prix de vente de cette pierre s’envole mais les enhérisseurs se sont montrés raisonnables et son nouveau propriétaire l’a empoché pour 27,3 millions de dollars (30,6, commission incluse)  alors qu’il était estimé à un minimum de 28 millions de dollars.  Le mystère plane toujours autour des origines de ce diamant, Sotheby’s ayant simplement indiqué qu’il provenait d’un pays d’Afrique du sud, évitant ainsi la controverse sur les conditions d’exploitation des mines diamantifères.

Bien qu’en deça des espérances, cette vente fait désormais de la filiale asiatique de Sotheby’s une place incontournable dans la vente des pierres d’exception et donne au diamant le statut de support d’investissement immanquable.

 

118,28 carats !

118,28 ct Sotheby's - 5On attend avec impatience la fameuse vente Magnificent Jewels and Jadeite de Sotheby’s Hong Kong!

En effet, pour fêter les 40 ans de présence de la maison en Asie, sera présenté le 7 octobre prochain le plus gros diamant blanc jamais mis aux enchères, une pierre hallucinante de la taille d’un petit œuf de poule… Cela vous laisse songeur ? Découvrez sa carte de visite, vous resterez sans voix.

Un poids de 118,28 carats, une couleur D (un blanc exceptionnel) et une pureté de type IIa, sans aucune inclusion interne (moins de 2% des diamants présentent cette pureté), en un mot: la perfection.
Taillé en ovale, ce diamant est issu d’une pierre, découverte en Afrique du Sud il y a deux ans, qui pesait à l’origine près de 299 carats !

118,28 ct Sotheby's - 2

Son propriétaire actuel, qui préfère garder l’anonymat, peut en espérer entre 28 et 35 millions de dollars, selon les estimations.

À titre de comparaison, le  Winston Lecagy, un diamant blanc de 101,73 carats a été cédé l’année dernière pour la modique somme de 26,7 millions de dollars.
Ce diamant rejoint en grande pompe le cercle très fermé des diamants de plus de 100 carats proposés en salles de vente, il ne lui manque qu’un nom pour rentrer dans l’histoire.

On sait déjà qu’il va affoler les compteurs, mais ce que l’on ignore, c’est si Sotheby’s a prévu de distribuer des aspirines pour calmer la fièvre des enchérisseurs…