Deux diamants et une seule vente…

Nous vous l’annoncions le mois dernier, lundi a eu lieu la vente Magnificent Jewels and Jadeite de Sotheby’s. À cette occasion étaient présentées deux pierres singulières: Premier Blue et son grand frère de 118,28 carats, provisoirement baptisé Diamant ovale magnifique.

Le premier, un diamant bleu vif de 7,59 carats n’a étonnament pas trouvé preneur, les enchères n’atteignant pas le prix de réserve fixé à 19 millions de dollars . On constate pourtant, depuis quelques temps, un véritable engouement des collectionneurs pour les diamants de couleur. Patientons un peu et gageons que nous le reverrons très prochainement.

wx13092401
Le second fait dorénavant partie des cinq diamants blancs de plus de 100 carats qui ont enflammé les salles de ventes avec The Star of the Season (100.10 carats), The Star of Happiness (100.36 carats), le Winston Legacy (101.73 carats) et The Mouawad Splendour (101.84 carats).

 

On s’attendait à ce que le prix de vente de cette pierre s’envole mais les enhérisseurs se sont montrés raisonnables et son nouveau propriétaire l’a empoché pour 27,3 millions de dollars (30,6, commission incluse)  alors qu’il était estimé à un minimum de 28 millions de dollars.  Le mystère plane toujours autour des origines de ce diamant, Sotheby’s ayant simplement indiqué qu’il provenait d’un pays d’Afrique du sud, évitant ainsi la controverse sur les conditions d’exploitation des mines diamantifères.

Bien qu’en deça des espérances, cette vente fait désormais de la filiale asiatique de Sotheby’s une place incontournable dans la vente des pierres d’exception et donne au diamant le statut de support d’investissement immanquable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>