Les 11 jours des 12,47 carats.

Le 30 septembre dernier, l’exploitant minier Gem Diamonds annonçait la mise au jour de deux pierres exceptionnelles au Lesotho, un brut bleu de 12,47 carats et un autre, blanc, de 83,8 carats.  Onze jours et 9200 km plus tard, les deux diamants étaient vendus !

Gem Diamond - 12,47 ct Blue - 3

Le diamant bleu de 12,47 carats

Le diamant bleu a été acheté 7,52 millions de dollars (soit 603 047 $ le carat) et son grand frère, 4,8 millions de dollars (soit 59 173 $ le carat). Cet écart significatif s’explique par la rareté des diamants de couleur et l’exceptionnelle qualité de la gemme bleutée proposée.

Gem Diamonds précise que le diamant bleu a été découvert dans la pipe principale de la mine, alors que le plus gros l’a été dans une pipe annexe. L’exploitant compte bien concentrer ses recherches dans ce conduit auxiliaire et y trouver d’autres grosses pierres intactes telles que celle-ci …

Star of Lesotho - 53,11 ct - 2

The Star of Lesotho, avant d’être taillé en forme de cœur, il pesait 123 carats.

La mine de Letseng produit régulièrement des pierres de grande taille et d’essence remarquable parmi lesquelles on compte le Star of Lesotho, un diamant de 53,11 carats découvert en 2005.

 

 

 

One in a million

Argyle new

Rio Tinto peut se montrer fier des résultats de l’Argyle Pink Diamonds Tender, la vente annuelle des pierres de couleur extraites de la mine australienne d’Argyle. Cet événement, qui a vu se presser des acheteurs du monde entier décidés à admirer les 64 diamants présentés , aura duré plus de trois semaines. Vendeurs et acquéreurs s’accordent à dire que le cru 2013 était hors du commun.

Trois diamants rouges d’exception été proposés, dont la star de l’année, l’Argyle Phoenix, un brillant de 1,56 carat qui a hérité du plus haut grade du GIA (Gemmological Insitute of America).  « Depuis les débuts de l’exploitation de la mine en 1983, seuls six diamants rouges certifiés par le GIA ont été présentés à l’occasion de l’Argyle Pink Diamonds Tender. Proposer trois diamants de cette nature en même temps rend cette vente très singulière » déclare Josephine Johnson de Rio Tinto, l’exploitant de la mine.

4 051713_Diamond
L’Argyle Phoenix s’envole désormais pour Syngapour, où réside le bijoutier qui l’a acquise pour plus de 2 millions de dollars. Le prix de vente exact reste secret puisque la transaction a été soumise à un accord de confidentialité.

 

La mine d’Argyle est reconnue pour la qualité de ses diamants et produit plus de 90% des fancy colors (roses pour la plupart), cette vente nous a donné l’occasion d’en mesurer la rareté. Ainsi, ont été vendus 58 diamants roses, 3 diamants bleus et 3 rouges de poids et  de formes variées.

Pour la première fois, une pierre de plus de trois carats était mise en vente, l’Argyle Imprerial, un diamant de 3,02 carats taillé en radiant  et classé fancy intense orangy pink.

Argyle Dauphine
Autre record atteint cette année, celui de l’Argyle Dauphine, diamant d’un rose profond de 2,51 carats, qu’un marchand américain a acheté plus de 2 millions de dollars…

 

 

Selon la légende aborigène, la mine Argyle se serait formée lorsqu’un poisson barramundi a sauté à travers les mailles d’un filet de trois pêcheurs. Les diamants blancs seraient ainsi ses écailles étincelantes et les roses des fragments de son cœur… Joli !

imagesCAWVCWE4

Quatre des 64 pierres mises en vente:
l’Argyle Phoenix: brillant de 1,56 carat, Fancy Red, I2
l‘Argyle Seraphina: princesse de 2,02 carats, Fancy Intense Purple-Pink, SI2
l’Argyle Aurelia: ovale de 1,18 carat, Fancy Intense Purplish Pink, SI2
l’Argyle Celestial: cœur de 0,71 carat, Fancy Dark Gray-Blue, VS1

Une sur un million, c’est la proportion de pierres de couleur parmi des diamants blancs, pas étonnant donc que leur prix puisse être 50 fois supérieur…