Orange ou rose, ils battent des records

Un mois de novembre haut en couleurs ! Les deux maisons d’enchères Sotheby’s et Chrisite’s ont vu battre deux records en l’espace de deux jours; l’une présentait un diamant rose quand l’autre vendait un diamant orange…

C’est avec du champagne rosé et la mélodie de La Panthère rose que Sotheby’s a célébré, ce 13 novembre, l’achat du Pink Star, le diamant vendu le plus cher au monde.

Pink Star - 10

Durant les 5 minutes les plus intenses de la journée, les enchères ont grimpé, par tranche d’un million. Quand un enchérisseur a annoncé au téléphone 67 millions de francs suisses, les 150 personnes présentes à la vente ont eu le souffle coupé, mais c’est dans un tonnerre d’applaudissements que la foule a félicité le nouvel acquéreur qui remporté cette merveille au prix record de 83 millions de dollars.

Son nouveau propriétaire est un lapidaire new-yorkais nommé Isaac Wolf et a rebaptisé ce diamant, à peine plus gros qu’une pièce de deux euros, Pink Dream…

The Orange - 4

La veille, alors que les experts l’estimaient entre 17,4 et 20,6 millions de dollars, The Orange a, quant à lui, été vendu au prix exorbitant de 35 millions de dollars.

Près de 200 personnes, parmi lesquelles son nouveau propriétaire, un collectionneur privé souhaitant rester anonyme, été réunies dans un palace genevois pour assister à la vente aux enchères de ce diamant orange vif de la taille d’une grosse amande.

« C’est un record mondial pour un diamant orange, c’est un record mondial du prix de vente par carat pour un diamant de couleur (2398151 $ par carat, ndlr)  nous explique le commissaire-priseur, ajoutant que si certains achètent des diamants pour investir beaucoup le font par passion:  Comme on achète un Picasso ou Van Gogh. »

 

Les pierres de couleur sont en fait des erreurs de la nature puisque ce sont des impuretés enfermées dans le carbone au moment de la  création du diamant qui leur donnent leur teinte. Il est amusant de constater l’engouement des foules pour ces cailloux « défaillants »…

Les 11 jours des 12,47 carats.

Le 30 septembre dernier, l’exploitant minier Gem Diamonds annonçait la mise au jour de deux pierres exceptionnelles au Lesotho, un brut bleu de 12,47 carats et un autre, blanc, de 83,8 carats.  Onze jours et 9200 km plus tard, les deux diamants étaient vendus !

Gem Diamond - 12,47 ct Blue - 3

Le diamant bleu de 12,47 carats

Le diamant bleu a été acheté 7,52 millions de dollars (soit 603 047 $ le carat) et son grand frère, 4,8 millions de dollars (soit 59 173 $ le carat). Cet écart significatif s’explique par la rareté des diamants de couleur et l’exceptionnelle qualité de la gemme bleutée proposée.

Gem Diamonds précise que le diamant bleu a été découvert dans la pipe principale de la mine, alors que le plus gros l’a été dans une pipe annexe. L’exploitant compte bien concentrer ses recherches dans ce conduit auxiliaire et y trouver d’autres grosses pierres intactes telles que celle-ci …

Star of Lesotho - 53,11 ct - 2

The Star of Lesotho, avant d’être taillé en forme de cœur, il pesait 123 carats.

La mine de Letseng produit régulièrement des pierres de grande taille et d’essence remarquable parmi lesquelles on compte le Star of Lesotho, un diamant de 53,11 carats découvert en 2005.

 

 

 

One in a million

Argyle new

Rio Tinto peut se montrer fier des résultats de l’Argyle Pink Diamonds Tender, la vente annuelle des pierres de couleur extraites de la mine australienne d’Argyle. Cet événement, qui a vu se presser des acheteurs du monde entier décidés à admirer les 64 diamants présentés , aura duré plus de trois semaines. Vendeurs et acquéreurs s’accordent à dire que le cru 2013 était hors du commun.

Trois diamants rouges d’exception été proposés, dont la star de l’année, l’Argyle Phoenix, un brillant de 1,56 carat qui a hérité du plus haut grade du GIA (Gemmological Insitute of America).  « Depuis les débuts de l’exploitation de la mine en 1983, seuls six diamants rouges certifiés par le GIA ont été présentés à l’occasion de l’Argyle Pink Diamonds Tender. Proposer trois diamants de cette nature en même temps rend cette vente très singulière » déclare Josephine Johnson de Rio Tinto, l’exploitant de la mine.

4 051713_Diamond
L’Argyle Phoenix s’envole désormais pour Syngapour, où réside le bijoutier qui l’a acquise pour plus de 2 millions de dollars. Le prix de vente exact reste secret puisque la transaction a été soumise à un accord de confidentialité.

 

La mine d’Argyle est reconnue pour la qualité de ses diamants et produit plus de 90% des fancy colors (roses pour la plupart), cette vente nous a donné l’occasion d’en mesurer la rareté. Ainsi, ont été vendus 58 diamants roses, 3 diamants bleus et 3 rouges de poids et  de formes variées.

Pour la première fois, une pierre de plus de trois carats était mise en vente, l’Argyle Imprerial, un diamant de 3,02 carats taillé en radiant  et classé fancy intense orangy pink.

Argyle Dauphine
Autre record atteint cette année, celui de l’Argyle Dauphine, diamant d’un rose profond de 2,51 carats, qu’un marchand américain a acheté plus de 2 millions de dollars…

 

 

Selon la légende aborigène, la mine Argyle se serait formée lorsqu’un poisson barramundi a sauté à travers les mailles d’un filet de trois pêcheurs. Les diamants blancs seraient ainsi ses écailles étincelantes et les roses des fragments de son cœur… Joli !

imagesCAWVCWE4

Quatre des 64 pierres mises en vente:
l’Argyle Phoenix: brillant de 1,56 carat, Fancy Red, I2
l‘Argyle Seraphina: princesse de 2,02 carats, Fancy Intense Purple-Pink, SI2
l’Argyle Aurelia: ovale de 1,18 carat, Fancy Intense Purplish Pink, SI2
l’Argyle Celestial: cœur de 0,71 carat, Fancy Dark Gray-Blue, VS1

Une sur un million, c’est la proportion de pierres de couleur parmi des diamants blancs, pas étonnant donc que leur prix puisse être 50 fois supérieur…

 

 

Christie’s en orange !

Décidemment, les maisons d’enchères se livrent une compétition sans merci cette année! Quand Sotheby’s met en vente un diamant rose d’exception, Christie’s lui répond en présentant, à sa vente Magnificent Jewel de Genève, une pierre orange.
Fancy colors à l’honneur !

The Orange - 1

Voici donc The Orange, un diamant orange vif taillé en poire.
Les gemmes de cette teinte excèdent rarement les 3 ou 4 carats une fois polis, ce qui fait du Orange, avec ses 14,82 carats, une pierre hors-norme. Le GIA (Gemmological Institue of America) note sa pureté VS1 et le classe IIa.
Les experts de Christie’s envisagent un prix de vente entre 17 à 20 millions de dollars.

À ce jour, le plus grand diamant orange jamais vendu aux enchères est le Pumpkin Diamond (Diamant Citrouille), une pierre de 5,54 carats, acquise pour 1,3 million de dollars  en 1997 par la compagnie Harry Winston. 

Ne nous enflammons pas tout de même, le dernier diamant de couleur mis en vente, le Premier Blue, n’a pas trouvé d’acheteur. Gageons plutôt que ce « diamant de feu » fera fondre le cœur des enchérisseurs…
Réponse, le 12 novembre prochain.

 

Deux diamants et une seule vente…

Nous vous l’annoncions le mois dernier, lundi a eu lieu la vente Magnificent Jewels and Jadeite de Sotheby’s. À cette occasion étaient présentées deux pierres singulières: Premier Blue et son grand frère de 118,28 carats, provisoirement baptisé Diamant ovale magnifique.

Le premier, un diamant bleu vif de 7,59 carats n’a étonnament pas trouvé preneur, les enchères n’atteignant pas le prix de réserve fixé à 19 millions de dollars . On constate pourtant, depuis quelques temps, un véritable engouement des collectionneurs pour les diamants de couleur. Patientons un peu et gageons que nous le reverrons très prochainement.

wx13092401
Le second fait dorénavant partie des cinq diamants blancs de plus de 100 carats qui ont enflammé les salles de ventes avec The Star of the Season (100.10 carats), The Star of Happiness (100.36 carats), le Winston Legacy (101.73 carats) et The Mouawad Splendour (101.84 carats).

 

On s’attendait à ce que le prix de vente de cette pierre s’envole mais les enhérisseurs se sont montrés raisonnables et son nouveau propriétaire l’a empoché pour 27,3 millions de dollars (30,6, commission incluse)  alors qu’il était estimé à un minimum de 28 millions de dollars.  Le mystère plane toujours autour des origines de ce diamant, Sotheby’s ayant simplement indiqué qu’il provenait d’un pays d’Afrique du sud, évitant ainsi la controverse sur les conditions d’exploitation des mines diamantifères.

Bien qu’en deça des espérances, cette vente fait désormais de la filiale asiatique de Sotheby’s une place incontournable dans la vente des pierres d’exception et donne au diamant le statut de support d’investissement immanquable.

 

Qui a 60 millions de dollars pour s’offrir le Pink Star ?

C’est dans une la suite feutrée d’un palace genevois que Sotheby’s nous a présenté le Pink Star, un diamant rose de 59,6 carats qui sera mis en vente le 13 novembre prochain.

La célèbre maison d’enchères espère en obtenir plus de 60 millions de dollars soit près d’un million le carat. Voyons plutôt ce qui justifie pareille estimation…

David Bennett, expert gemmologue et président de Sotheby’s Suisse nous le présente ainsi: «  Ce diamant rose ovale est le plus grand au monde dans les catégories rose vif et sans inclusions internes ».
Monté en bague, le Pink Star mesure 2,69 cm de haut sur 2,06 cm de large et présente une épaisseur de 1,36 cm. Le GIA (Gemmological Institute of America) le classe parmi les 2% de pierres les plus pures de type IIa et lui attribue une taille parfaite.

Pink Star - 3

« Cette pierre est extraordinaire, c’est un peu comme du champagne rosé, elle pétille! »

Le diamant  a été découvert en 1999 dans une mine africaine appartenant à De Beers, puis vendu, sous le nom de Steinmetz Pink en 2007, à un prix gardé secret et un acheteur resté anonyme. Désormais, plus question de mystère,  cette petite merveille est en pleine lumière!
On attend du Pink Star qu’il batte le record établi par un autre diamant rose de près de 25 carats, le Graff Pink, vendu 46,2 millions de dollars en 2010.

« C’est une couleur très flatteuse, c’est très féminin » nous dit Sotheby’s. Assurément, et ce diamant serait parfait à votre doigt!

118,28 carats !

118,28 ct Sotheby's - 5On attend avec impatience la fameuse vente Magnificent Jewels and Jadeite de Sotheby’s Hong Kong!

En effet, pour fêter les 40 ans de présence de la maison en Asie, sera présenté le 7 octobre prochain le plus gros diamant blanc jamais mis aux enchères, une pierre hallucinante de la taille d’un petit œuf de poule… Cela vous laisse songeur ? Découvrez sa carte de visite, vous resterez sans voix.

Un poids de 118,28 carats, une couleur D (un blanc exceptionnel) et une pureté de type IIa, sans aucune inclusion interne (moins de 2% des diamants présentent cette pureté), en un mot: la perfection.
Taillé en ovale, ce diamant est issu d’une pierre, découverte en Afrique du Sud il y a deux ans, qui pesait à l’origine près de 299 carats !

118,28 ct Sotheby's - 2

Son propriétaire actuel, qui préfère garder l’anonymat, peut en espérer entre 28 et 35 millions de dollars, selon les estimations.

À titre de comparaison, le  Winston Lecagy, un diamant blanc de 101,73 carats a été cédé l’année dernière pour la modique somme de 26,7 millions de dollars.
Ce diamant rejoint en grande pompe le cercle très fermé des diamants de plus de 100 carats proposés en salles de vente, il ne lui manque qu’un nom pour rentrer dans l’histoire.

On sait déjà qu’il va affoler les compteurs, mais ce que l’on ignore, c’est si Sotheby’s a prévu de distribuer des aspirines pour calmer la fièvre des enchérisseurs…

Une merveille de diamant bleu !

Premier Blue, c’est le nom de ce diamant exceptionnel qui sera mis aux enchères le 7 octobre prochain par la maison Sotheby’s à Hong Kong.
Son passeport, établi par le GIA (Gemmological Institute of America), se passe de commentaires : 7,59 carats, bleu vif, taillé en brillant et ne présentant aucune faille interne (IF).

Premier-blue-diamond

Il faut noter que, si cette forme en brillant rond est très fréquente pour les diamants blancs parce qu’elle en accentue la brillance, elle demeure plutôt rare pour les diamants de couleur, à cause de la perte importante de matière lors de la taille. On n’ose imaginer le poids du diamant brut dont il est issu!

Le dernier diamant de ce type, vendu par la filiale asiatique de Sotheby’s, a été adjugé à 1 686 505 dollars le carat en octobre 2011. On estime que celui-ci pourrait aisément atteindre les 19 millions de dollars, soit environ 2,5 millions le carat…

Avant de changer de mains, Premier Blue s’offre un tour du monde, vous pourrez l’admirer à New York, Genève, Doha et Londres.